Al Ikhwan Al Muslim - Partie 3

Publié le par Kamaal As-Salafii Al-Maghribii

Il s’agit du :

Premier fondement des fondements de Hassan Al-Banna, c’est un fondement politique de rassemblement.

En suivant cette voie, il est arrivé aux extrêmes lorsqu’il a démontré que les cinq voies Marghaniya sont les sources de ce principe, et ce qui a renforcé son attachement à cette voie c’est le rapprochement avec les chiites, ‘Umar At-Tlamsani rapporte dans son livre Dhakayat lâ Mudhakarat qu’il a interrogé Hassan Al-Banna sur la position des « frères musulmans » vis-à-vis des chiites, et il a répondu « ils sont comme les quatre écoles ».
Il a rassemblé tous ceux qui prétendent avoir adopté l’islam, qu’il soit soufi hululi hadawi ou soufi turuqi ou rafidhi chiite, il a fondé son groupe sur cette voie.

En réalité si tu regardes de plus près son groupe tu t’apercevras qu’il l’a fondé comme s’il voulait fonder un état, car de nos jours les états démocratiques donnent le droit à l’individu de choisir les croyances qu’il veut tant qu’il respecte les lois du pays.

Hassan Al-Banna a mis en place pour les frères musulmans des statuts, des règlements, des lois, des ordres, des interdictions et des devoirs qui accompagnent le frère musulman, et ce dernier doit faire serment d’allégeance de respecter ces choses, en contrepartie il a le droit de choisir les croyances qu’il veut : soufi, ach’ari, chiite, l’essentiel est qu’il s’engage à respecter le règlement sur lequel il a fait serment d’allégeance et les dix piliers que contient cet acte et que Hassan Al-Banna a cités dans ces épîtres. Ainsi, (il contraint ses adeptes) à respecter les statuts et à être obéissant, à la manière de celui qui veut fonder un état.

Tu trouveras parmi les frères musulmans des personnes qui ne prient pas, comme le rapporte ‘Abbas As-Sissi qui a été visiter une section des frères musulmans à Gaza et qui dit : « nous nous sommes levés pour la prière du ‘Asr, et personne ne s’est levé avec nous ». Hassan As-Shadi partait avec une personne faire des attentats à la bombe et  faire exploser des bateaux, il disait de cette personne était des frères musulmans alors qu’elle ne priait pas.
Dans le livre de ‘Umar At-Tlamsani, Dhakayat lâ Mudhakarat, il est rapporté qu’un homme est venu voir Hassan Al-Banna pour lui prêter serment d’allégeance sans abandonner le vin, Hassan Al-Banna a accepté et l’a fait entrer dans le groupe des frères musulmans.

En ce qui concerne le fait de raser la barbe, de laisser traîner ses habits au dessous des chevilles et d’écouter de la musique, pour eux il n’y a pas de mal en cela, au contraire leurs scouts font de la musique. Et il est rapporté dans Dhakayat lâ Mudhakarat et dans d’autres livres, qu’une partie de l’argent servait à acheter de nouveaux instruments de musique pour remplacer les instruments abîmés. Ils ne voient pas de mal en cela, par contre il faut nécessairement respecter les ordres du groupe.

Il s’agit d’un état comme les autres états démocratiques qui n’appelle pas à l’islam, croyez moi ce groupe appelle à créer un état. Ceux qui appellent à l’islam doivent vous appeler à une seule croyance authentique, à une seule adoration authentique, à une seule voie, en accord avec les preuves du coran et de la sunna, ils doivent vous appeler aux mœurs et aux comportements qui son en accord avec les preuves, mais eux ne le font pas. L’un ne prie pas, l’autre regroupe les prières, un autre ne les regroupe pas, l’un se rase la barbe, un autre ne la rase pas, un soufi, un ach’ari, il sont tous accepté parmi les frères musulmans, il s’agit d’un état démocratique. Le plus important pour eux est que tu respectes le serment d’allégeance à Hassan Al-Banna, d’obéir, que tu t’engages à respecter les règlements intérieurs des frères musulmans, à accomplir le travail qu’on t’a demandé d’accomplir et de mener à bien cette lourde responsabilité, ainsi tu fais partie des frère musulmans, il s’agit d’une base de Hasan Al-Banna.

Publié dans Les Frères Musulmans

Commenter cet article