Al Ikhwan Al Muslim - Partie 5

Publié le par Kamaal As-Salafii Al-Maghribii

Troisième fondement : l’appel par étapes

Il s’agit d’un fondement (soufi) mystique (bâtini), comme l’a rappelé (Abu Hamid) Al-Ghazzali dans son livre Fadhâ’ih Al-Batinya (les scandales du mysticisme). Cet appel par étapes consiste au début à ce qu’ils n’enseignent à la personne qu’un islam partiel, puis s’ils voient que la personne suit bien, ils lui enseignent leur spécificités, jusqu'à ce qu’ils arrivent à leur but.
Hassan Al-Banna a expliqué dans ses épîtres que son appel se fait en trois étapes :

Première étape : c’est une étape générale, où on appelle à un islam général comme le fait d’appeler à la solidarité, appeler les musulmans à abandonner l’usure (riba) et les désobéissances, expliquer le projet islamique et adopter des plans pour faire face aux besoins des musulmans.

Deuxième étape : c’est une étape spécifique et une continuité de la première étape, autrement dit quand les gens adhèrent au groupe des frères musulmans, ils ne connaissent de ce groupe que certains sujets : faire triompher et soutenir l’islam et les musulmans, ainsi que les sujets qui préoccupent les musulmans comme l’oppression, la pauvreté, la famine… Hassan Al-Banna dit : « après nous choisissons les personnes pour la deuxième étape, et nous désignons des personnes bien déterminées » cette deuxième étape est une étape spéciale puisque dans cette étape ils enseignent à la personne l’obéissance, le jihad, le combat, les attentats, le takfir (rendre mécréants les gouverneurs) et d’autres choses encore. Ensuite, comme le dit Hassan Al-Banna, vient la troisième étape.

Troisième étape : le jihad.

Hassan Al-Banna a mis en place cette méthode : dans la première étape on appelle les gens à adhérer au groupe, ensuite il a mis en place la deuxième étape par le biais de As-Sindi et l’organisation spéciale,  puis la troisième étape, mais il a été tué avant de la concrétiser, il a été tué en 1948 et cette étape a été réalisée par Al-Hudayi en 1952 quand les frères musulmans ont renversé le pouvoir du Roi Faruq.

En réalité, c’est Hassan Al-Banna qui a posé ces fondements, avant Sayid Qutb, et c’est lui qui a posé les bases du takfir, des révoltes contre le pouvoir, des attentats, tout cela c’est Hassan Al-Banna qui l’a mis en place dans ses paroles et dans ses livres. Sayid Qutb  n’est qu’une personne parmi d’autres à avoir adopté cette idéologie.

Ainsi, les frères musulmans ont leur méthode de prêche par étapes, c’est un fondement parmi d’autres, enseigner en premier ce qui est général puis enseigner ce qui est spécifique à leur idéologie. C’est pour cela que tu trouves parmi eux des gens qui se contredisent, par exemple une personne de la deuxième étape parle d’un sujet, et une autre personne de la première étape dit « cela n’est pas juste » parce qu’il est encore à la première étape. Et l’étape suivante a fait tomber les gens et les pays dans l’instabilité des frères musulmans.

Publié dans Les Frères Musulmans

Commenter cet article