Les Chiites - Partie 5

Publié le par Kamaal As-Salafii Al-Maghribii

La Croyance Chiite concernant les Ahl Sounna Wal Djama’a (sunnites)



Kulayni rapporte un hadith de l’Imam Baqir :

« Toute personne en dehors des Chiites est illégitime (enfants de zina). »

(Fourou’ul Kafi : Kitabul Raouda : 135)

Et voici l'extrait tiré du livre « Kitabul Raouda » dans lequel se trouve cette parole de Kulayni :




Moulla Baqir a écrit :

« Lorsque l’Imam Mahdi apparaîtra, il commencera par exécuter les savants sunnites avant de s’attaquer aux mécréants. »

(Haqoul Yaqin : 2 : 527)

Moulla Baqir cite l’Imam Zaynul ’Abidin :

« Une personne questionna l’Imam à propos de Abou Bakr et ’Omar. L’Imam répondit :

« J’ai été informé qu’ils étaient tous deux mécréants et toute personne qui s’allient à eux (en pensant qu’ils sont bons) est aussi mécréante. »

(Haqoul Yaqin : 2 : 522)


Les Chiites considèrent les Sahabas comme des menteurs et apostats. Il y a même une dou’a appelée «Dou’a Sanamey Qouraych» (les 2 idoles de Qouraych).

C’est une invocation faussement attribuée à Ibn ’Abbas. Abou Bakr et ’Omar y sont maudits et traités d’idoles de Qouraych, le Chirk leur est attribué, de même qu’à leurs filles ’Aisha et Hafsa, femmes du Prophètes -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-.

Cette Prière a été publiée avec une fatwa de 6 savants Chiites majeurs, dont Al- Khomeini, encourageant les Chiites à la réciter dans chaque prière.


Conclusion :

Toute personne saine d’esprit voit bien que les commentaires chiites du Coran sont inconcevables, illogiques et sans fondements, et ce afin de justifier l’injustifiable. Que dire des insultes contre le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, ses Femmes, ses Compagnons, à grand renfort de propos forgés, attribués aux Imams pieux.

Les perses ont utilisé l’image de piété et de noblesse de la famille du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, comme les chrétiens ont utilisé l’image de piété du Prophète ’Ayssa -Bénédiction d'Allah sur lui-, pour s’emparer du Califat, n’ayant aucune légitimité.

Les perses ont donc inventé une religion qui se rapproche de l’islam , en faisant appel au sentiment d’amour naturel des musulmans pour la famille du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-.

Ils profitent de l’injustice faite à la famille du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, de la même façon que les chrétiens profitent de l’image d’injustice faite au prophète ’Ayssa -Bénédiction d'Allah sur lui-. Ils pleurent et font pleurer les âmes sensibles sur le sacrifice du Christ, sacrifice inexistant, pour leur faire croire en une absurdité totale telle que la trinité. De même, les chiites utilisent le sacrifice de Houssayn et la période de troubles ayant succédé la mort de ’Othman -qu’Allah l’agrée pour rassembler les ignorants et leur faire croire en de totales incohérences.

De plus, à leur égarement s’ajoute la haine des Compagnons. A l’instar des juifs qui n’ont pas accepté la vérité car le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- était arabe et non juif, les
perses n’ont jamais accepté le Califat dirigé par des arabes. Leur haine de ’Omar et Abou Bakr, -qu’Allah les agrée-, s’explique par le fait que la conquête de la Perse s’est faite sous leur Califat.

Pour justifier ce qui s’oppose au Coran, à la Sounna et au comportement d’amour des Compagnons entre eux, les Chiites ont inventé un statut d’infaillibilité à leurs Imams.

Tous leurs hadiths sont forgés, avec des chaînes de transmission incomplètes, où il manque des narrateurs, et où on voit des narrateurs qui ne sont même pas cités par leurs noms mais désignés par « une personne » ou « un homme ».

Qui est cet homme ?

Comment vérifier la parole de l’Imam si la personne est inconnue ?


Leurs textes contiennent une multitude de contradictions, mais ils les justifient en disant que l’Imam a pratiqué la taqya lorsqu’il parle en bien des Compagnons, lorsque Ali fait l’éloge de Abou Bakr et ’Omar dans « Nahdj Al-Balagha ».

Ali n’a jamais parlé de changement dans le Coran, son fils Hassan a renoncé au Califat afin de réconcilier les musulmans.

Comment les Chiites justifient-ils donc son acte, étant donné que, selon eux, Al-Hassan, comme tout Imam, est infaillible.

Ils ont forgés des récits historiques, se moquant des gens avec leurs interprétations fantaisistes et forcées du Livre d’Allah. Allah loue les Compagnons dans le Coran. Il affirme qu’Il est le seul à connaître l’avenir, qu’Il protège le Coran, qu’Il a laissé un message clair et sans ambiguïté à l’humanité, un Livre sans distorsions, ni erreurs.

Comment expliquent-ils ces paroles d’Allah ?

Allah aurait-il envoyé le dernier et meilleur des Prophètes avec un livre altéré et entouré des pires créatures que la Terre ait jamais portées ? Comment réfléchissent-ils ?

Nous terminerons ce bref exposé par une parole sage de Abdallah Ibn Al-Moubarak au sujet des chiites :

« Si tu poses la question suivante aux Juifs : « Quels sont les meilleurs êtres de la Création après Moïse ? » Ils te répondront : « Les Compagnons de Moïse ! » Si tu poses la question suivante aux Chrétiens : « Quels sont les meilleures créatures d’Allah après Jésus ? » Ils te répondront : « Les Apôtres de Jésus ! » Et si tu poses la question aux chiites : « Quelles sont les pires créatures que la Terre ait jamais portées ? » Ils te répondront : « les Compagnons de Mouhammad -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- ! »

Il convient donc aux musulmans de ne pas être dupes de la manigance actuelle des Chiites consistant à vouloir rapproché Sunnisme et Chiisme en mettant les divergences de côté. Le musulman n’a pas le droit d’avoir une quelconque sympathie envers ces innovateurs et se doit de les combattre de toutes ses forces afin de préserver la pureté de l’Islam, du Coran, de la Sounna, l’honneur de la Famille du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- et de ses Compagnons.

D’ailleurs, les Savants de la Sounna parmi les Salafs ont toujours été d’une intransigeance totale à l’égard de ce genre de secte, car leur accorder une quelconque sympathie sous l’excuse de ne
pas vouloir diviser la communauté musulmane qui l’est déjà assez n’est qu’une tromperie de shaytan afin de pouvoir s’insérer dans la croyance pure des Ahl Sounnah al Djama’ah (Sunnites).
Ainsi se termine ce bref exposé.

QUE LA PAIX ET LA BENEDICTION D’ALLAH SOIENT SUR LE PROPHETE MOUHAMMAD, SA FAMILLE ET SES COMPAGNONS, ET LA LOUANGE EST A ALLAH, SEIGNEUR DES MONDES. AMINE.


Extraits des livres recherchés par Abou Nawoufal Al Maghrebi du Site Al-Fourqane Qu'Allah les Récompenses

Publié dans Les Chiites

Commenter cet article