Abou Yazid Al Bisstami

Publié le par Kamaal As-Salafii Al-Maghribii

Bismi  LLÂHi Ar-Rahmaani  Ar-Rahiim

Al Hamdou LiLLÂHi Wa Sâlatou Wa Salamou 3Ala Rasou LiLLÂHi ( Sâla LLÂHou 3Alayhi Wa Salam )


Cette histoire qui parle des questions que le curé a posé à Abu al Yazid puis toute l'église s'est convertie...ect on l'a tellement entendu !
En tous cas ce qui est sure akhi c'est que Abu al Yazid al Bisstami est l'un des grandes références à coté de Ibn 'Arabi, al Hallaj...chez les soufis.

El imam Adhabi il a fait sa biographie dans Siyyar A'lam Annobala : ( 13/86-89 ) de son nom complet Tayfor Ibn 'Issa Abu Yazid al Bisstami il était le cheikh des soufis...

Mais une chose est sur c'est que ce cheikh tu vas le trouver souvent dans les livres des soufis et ils rapportent sur lui des paroles Allahu al mossta'an .

Exemples:

Il dit vous avez appris votre science mort sur mort (c'est a dire qu'on appris la science sur des savants morts) et nous l'avons apprise sur le vivant qui ne meurt pas (c'est a dire d'Allah directement) , mon coeur m'a raconté qu'Allah m'a dit, et vous vous dites : une telle personne m'a raconté ! et ou est elle ? ils répondent: elle est morte.

Talbiss Ibliss page 344. al Futuhat al Makiyya 1/365, al Mawahib Assarmadiya page 49, al Anwar al Qudssiya page 99, Tabqata Acha'rani 5-1, Arrahma al Habita page 309.


Al Ghazali qu'Allah lui pardonne:(( Abu Yazid et d'autres disent: Le savant n'est pas celui qui apprend d'un livre et quand il l'oublie il devient ignorant, mais le savant est celui qui prend sa science directement d'Allah quand il veut sans mémorisation, sans cours)) Ihyaa 'ulum Eddine 3-24.


Un jour il avait une chachiya sur sa tête il l'a enlevé et il a dit (( Subhani -pas gloire à Allah mais gloire à lui-, quelle est enorme ma grandeur, il n'y a personne dans cette chachiya appart Allah))

Chadharatu Adhahab 1422 et Faydhu al qadir 456-1.

Sans citer que parfois les gens quand ils le regardaient ils tombaient par terre mort, et que quand l'enfer le voit elle s'éteint...

Regarder dans Tabliss Ibliss tu verra un peu Azzandaqa wa al ilhad.

Publié dans Abou Yazid Al Bisstami

Commenter cet article