Al Qutbiyah - Partie 2

Publié le par Kamaal As-Salafii Al-Maghribii

Nous pouvons dire que Sayid Qutb est le philosophe des frères musulmans, il a mis en place la philosophie de la pensée et la philosophie du takfir, et il a insisté sur le fait de rendre mécréant les gouverneurs et les peuples musulmans qui ne croient pas à ce quoi il croit, c’est à dire la souveraineté et le pouvoir (Al-Hakimiya) et il a donné une autre explication à l’unicité (tawhid) qui est la base (de la croyance), il a complètement laissé l’unicité des noms et des attributs.

En ce qui concerne le soufisme, cet homme suit la voie du soufisme, il suffit de lire son explication de sourate Al-Ikhlass. En ce qui concerne le rationalisme, cet homme est extrémiste, et parmi les preuves qui montrent qu’il est rationaliste :

- Quand il a parlé de la polygamie, il a critiqué et dénigré les polygames à la façon des socialistes, et il a dit que la polygamie n’était permise que dans le cas où le nombre de femmes est supérieur à celui des hommes. 

- Quand il a parlé de l’esclavage, il a dit que l’esclavage  n’existait plus et qu’il était pratiqué sur certaines personnes, tout cela montre qu’il est rationaliste

Il a aussi dit que si on parvenait à fonder un Etat islamique par son biais ou par le biais de ses compagnons, il prendrait l’argent de tous les gens, pour le redistribuer d’une manière équitable même s’ils l’avaient obtenu d’une façon correcte, ça c’est du socialisme, quelle est sa preuve !? Aucune preuve, c’est un rationaliste qui parle comme il veut.

Et si tu demandes à ses compagnons s’il est savant en religion, est ce qu’il a des avis juridique (fatawi) dans le fiqh, les transactions, les adorations ? Non ! Est ce que Sayid Qutb a des livres sur les fondements du fiqh ? Non ! Est ce que Sayid Qutb est un muhaddith qui parle des hadiths, des pratiques prophétiques et des athar ? Non ! Est-ce que Sayid Qutb a fait l’exégèse du Coran selon la même méthode que Al-Qurtubi dans l’explication des versets, des jugements et l’énonciation des preuves et des hadiths ? Non ! Mais il a fait l’exégèse du Coran sans base solide et sans revenir aux autres livres d’exégèse, c’est un rationaliste, il a négligé les attributs et leur a donnés un autre sens, et il a parlé du soufisme et du socialisme, il a rendu les gens mécréants, et il a préparé des idées ambiguës à ses adeptes et aux sururis pour en faire un fondement.

Je le dis ouvertement, c’est un frère musulman qui suit la voie de Hassan Al-Banna, c’est un homme qui parle beaucoup et utilise de belles formules, il est éloquent et il est très bon en littérature et dans la construction des phrases. Il ne s’agit pas d’un éloge car Wassil Ibnu ‘Ata, un des grands Mu’tazili, était un grand littéraire mais ce n’est pas pour autant que les salafs ne l’ont pas critiqué, au contraire de shaikh Bakr Abu Zayd quand il a fait l’éloge de Sayid Qutb pour son bon niveau en littérature et son éloquence. Quel est le rapport de la littérature et de l’éloquence avec la religion ? Nous débattons avec le Coran et la sunna, sinon beaucoup parmi les soufis ont un très bon niveau en littérature et une grande éloquence et ils ont beaucoup de livres. Nous parlons de « sur quoi je suis, moi et mes compagnons » c’est cela qui distingue entre le vrai et le faux. Quand shaikh Rabi’ a répondu aux égarement de Sayid Qutb en se basant sur le Qur’an et la sunna et a dit : « cet homme a contredit le Qur’ran et la Sunna », shaikh Bakr Abu Zayd ne nous apporte que quelques brèves paroles et fait son éloge en disant : « c’est un homme de littérature, et ces paroles ne sont pas justes ». Il s’agit bien d’une obéissance aveugle puisqu’il dit que la parole de shaikh Rabi’ n’est pas juste, où sont les preuves de shaikh Bakr Abu Zayd sur le fait que les paroles de shaikh Rabi’ ne sont pas justes ? A-t-il répondu aux paroles de shaikh Rabi’ de manière détaillée ? Ou bien faut-il dire que cela n’est pas juste et la preuve se trouve dans tel livre de Sayid Qutb ! Ou dire cela n’est pas juste et voila la preuve ! Il n’a rien fait de cela, mais il a fait comme les frères musulmans, il s’agit de l’obéissance aveugle, quand on te dit qu’une chose n’est pas juste, il faut accepter ce jugement sans preuves et sans arguments.
C’est pour cela que shaikh Bakr Abu Zayd s’est trompé dans son livre, nous demandons à Allah qu’Il nous guide et le guide à la vérité pour qu’il revienne à la voie sur laquelle il était avant comme dans son livre Hukm Al-Intima  et d’autres très bon livres qu’il a publié auparavant. Et il sait bien maintenant que ce sont les frères musulmans qui ont pris ses paroles pour les publier au Yémen, ils les ont mis dans un petit livre et sur la couverture ils ont mis la photo de Sayid Qutb avec pour titre Le conseil en or. Il lui suffit, pour connaître son erreur, de voir  qui a publié ses paroles, car ceux-ci sont les ennemis de shaikh Bakr Abu Zayd et les ennemis de tous ceux qui sont sur la bonne voie.

Donc nous disons que Sayid Qutb a été confronté à une réalité en son temps, c’est qu’il ne pouvait pas diriger le groupe des frères musulmans parce que leur mouvement était interdit en Egypte, ainsi leur parti et leurs bureaux ont été fermés par le gouvernement. Alors que pouvait-il faire ? Il s’est mis à écrire et à injecter son poison dans ses livres, sa philosophie du takfir, la transformation islamique et d’autres choses encore. Ainsi les Qutbis sont ceux qui ont été influencés par Sayid Qutb.

Qu’Allah accorde Ses salutations et Ses bénédictions à notre prophète, Sa famille et ses compagnons.

Publié dans Les Qutbis

Commenter cet article